Actualités

Partager sur :
18 mai 2021
Expression libre

« Pouvoir partager mes expériences pour transmettre à mon tour »

Vue 33 fois

Louis Jeudi travaille à Paris pour Atabula, média spécialiste de la gastronomie et de l'alimentation. Il s'est prêté au jeu des "Trois questions à.." C'est Laurence Serfaty de la promo 1988 qui l'a interviewé.

 

Qui êtes-vous ?

J'ai 29 ans et je travaille à Paris pour Atabula, média spécialiste de la gastronomie et de l'alimentation. Issu d'une famille d'hôteliers-restaurateurs, j'ai fait des études de lettres avant d'intégrer le CFJ en 2015 (promo 70). C'est au cours de ma formation au CFJ que j'ai "replongé" dans la sauce et la cuisine. Pour la production de fin d'études, j'avais proposé un sujet sur les mineurs étrangers isolés qui sont très souvent orientés vers les métiers de la restauration. À cette occasion, j'avais raconté la trajectoire de jeunes rencontrés au CFA de Tours et interrogé des formateurs dans le cadre d'une "enquête-reportage". J'ai pigé ce papier à Atabula, ce qui m'a permis de mettre un pied dans la rédaction puis d'y être intégré au bout d'un an. Pour l'anecdote, mon camarade de promo et très bon ami Antoine Castagné (aujourd'hui, journaliste vidéo au Parisien et lui-même gastronome averti) me disait tout le temps sur le ton de la plaisanterie que je finirais par écrire sur ce qui se mange, tellement ça m'obsédait. Il avait donc raison !

En parallèle de mon métier qui me passionne, je pratique assidûment le chant lyrique. Au-delà des univers assez spécifiques dans lesquels j'évolue, je suis un insatiable curieux du monde qui m'entoure. Il m'importe de ne pas m'enfermer dans certains milieux pour conserver fraîcheur et distance critique au quotidien.

 

Quels sont vos objectifs professionnels ?

 Continuer à m'épanouir dans ce que je fais. J'ai eu la chance de publier un livre dernièrement (Sauces, aux Ateliers d'Argol) et je serais heureux de revivre une expérience d'édition. Je veux aussi continuer à progresser dans ma pratique du chant et j'aspire à m'y consacrer davantage dans les années à venir en me présentant quand je me sentirai prêt à des concours.

 

Qu'attendez-vous des Alumni ?

C'est important pour moi de rester en lien avec l'école où j'ai fait mes premiers pas de journaliste et de garder un œil attentif sur ce métier dans toute sa diversité et la façon dont il évolue. Si on me sollicite à l'avenir, je serais également heureux de pouvoir partager mes expériences pour transmettre à mon tour.

 

 

 




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.